Opérations de marché et informations financières

« Nous accompagnons nos clients dans les moments les plus importants »

Assister un client pour son introduction en bourse ou le conseiller sur une opération financière complexe, voilà de quoi stimuler la curiosité des experts PwC…

Philippe Kubisa, Associé, nous explique ce qui anime ses équipes, toujours prêtes à relever le défi.

Le conseil en « opérations de marché et informations financières» intervient sur des projets qui transforment la réalité financière de l’entreprise : la cotation, les opérations de marché, un changement de référentiel comptable, une fusion, une scission… Des événements dont la portée stratégique ne laisse aucune place à l’approximation.

Chaque contexte client est unique ; les réponses apportées sur le plan méthodologique le sont aussi.

« Pour proposer une approche sur-mesure et appréhender au mieux la richesse des problématiques clients, des équipes de taille et de composition variables sont formées parmi la cinquantaine de collaborateurs du département. »

Philippe Kubisa, Associé, Pôle Opérations de marché et informations financières

Une contribution concrète à la transformation de l’entreprise

Les entreprises peuvent être très variées, d’une mission à l’autre : taille, secteur, activité, pays, métiers… Chaque cas est différent, ce qui se retrouve dans l’état d’esprit des collaborateurs du pôle : chacun fait preuve d’une grande ouverture et curiosité d’esprit.

Cette capacité à s’adapter à des contextes très divers est cruciale, au sein de projets qui, en fonction des besoins, mobilisent des expertises de toutes natures.

Un projet d’acquisition motivera par exemple le concours du département Transaction services pour identifier les problématiques pouvant impacter la valorisation de l’entreprise. Une mise sur le marché nécessitera l’intervention de spécialistes du contrôle interne, de la cybersécurité ou de la modélisation pour évaluer avant l’opération la situation de l’entreprise sur ces aspects. Une fusion transfrontalière demandera une analyse pointue de fiscalistes et le concours de bureaux étrangers… Outre son efficacité en termes opérationnels, le brassage de talents s’avère très formateur pour les consultants et participe beaucoup à la richesse du métier.

« Il faut également avoir une bonne dose de sang-froid pour faire face à des situations qui cristallisent de forts enjeux », explique Philippe Kubisa. Une première cotation ou une fusion sont, par exemple, des épisodes de mutation majeurs pour une société − les Anglo-Saxons parlent d’exceptional changes −, où tout est inédit. Les dirigeants des entreprises concernées doivent prendre des décisions déterminantes, il faut les aider à faire les bons choix. Les collaborateurs PwC sont alors au plus près de leurs clients. Chaque projet est une véritable aventure humaine !

Des missions où l’humain prime

Au sein du pôle, PwC, les métiers s’appuient sur de nombreux outils digitaux. L’un d’eux, développé en interne, effectue un diagnostic préalable à la cotation. Il analyse notamment la gouvernance de l’entreprise ou sa capacité à produire des états. D’autres outils (Alteryx, Power BI) permettent de traiter les data ou de faire des modélisations plus faciles et plus intuitives. Une certaine appétence technique est donc nécessaire dans ce métier.

L’humain prime, toutefois. Outre une certaine agilité intellectuelle, il faut savoir identifier rapidement les besoins du client pour faire appel aux compétences appropriées. Avoir un bon contact pour créer une relation de confiance, et un sens de la diplomatie pour faciliter l’acceptation de certaines recommandations… La dimension internationale est également très importante. Nos équipes travaillent bien souvent sur des opérations internationales et/ou transfrontalières nécessitant la constitution d’équipes internationales.

La dimension relationnelle est omniprésente. C’est un métier de conseil, ne l’oublions pas ! Et si les intervenants peuvent être nombreux au sein du cabinet, ils le sont aussi, et souvent à haut niveau, chez le client et dans son environnement. Compte tenu des enjeux, les collaborateurs de PwC ont facilement accès au top management de l’entreprise, et ils côtoient à la fois des banquiers, des avocats, des analystes financiers, des responsables de relations investisseurs, etc.

La capacité à collaborer est également fondamentale au sein des équipes PwC. Sur une mission, deux ou dix collaborateurs peuvent être mobilisés de la France ou de notre réseau, selon la taille et la complexité du projet. Une particularité chez PwC : les équipes sont avant tout constituées selon les expériences et les compétences, et moins selon la position hiérachique des équipiers. Cette responsabilisation et cette confiance autorisent une progression rapide.

« Dans notre métier, la notion de grade est plus diffuse qu’ailleurs. Un associé peut être amené à travailler avec un manager, un directeur avec un junior. Selon les besoins, les équipes réunissent des grades et des expertises divers. Seule la compétence compte. »

Philippe Kubisa

Découvrez les autres métiers du pôle conseil et stratégie de PwC

{{filterContent.facetedTitle}}

Suivez-nous !