Conseil en transactions : un regard d’expert, d’analyste et de conseil

Fusions, cessions, acquisitions, restructurations : le consultant en transactions aide ses clients à négocier ces virages dans les meilleures conditions.

Plongé au cœur de l’entreprise et évoluant dans un environnement intellectuel de haut niveau, il a chez PwC les clés pour faire décoller sa carrière, en approfondissant rapidement son expertise financière.

Diversité des clients, interventions sur-mesure… Le conseil en transactions permet de se confronter à des problématiques extrêmement variées, amenant les consultants à développer de multiples compétences.

Pour se prononcer sur des opérations dont les enjeux stratégiques ou financiers peuvent être très élevés, ils doivent également être dotés d’un sens aigu des responsabilités et rechercher l’excellence au quotidien.

Un métier aux multiples facettes

Le consultant en transactions aide son client à réaliser une opération, mais il peut intervenir à différents niveaux du projet. Ainsi, lorsqu’une entreprise ou un fonds envisage une acquisition, la décision n’est pas toujours arrêtée avant de faire appel à PwC. Quelle cible ? Pour quels objectifs ? À quel prix ? Le consultant est alors sollicité en amont de l’événement, dans un rôle de conseil. Dans la phase de réalisation, sa mission intègre parfois la préparation de la négociation et le montage financier. Et dans l’étape post-opération, il pourra, par exemple, épauler son client pour organiser l’intégration.

Parmi les diverses activités du Pôle Transactions, la principale est celle qui porte sur les fusions-acquisitions, exercée au sein du département « Transaction services », qui compte plus de 200 collaborateurs. Concrètement, le métier de ces équipes est de réaliser des due diligences financières et des analyses de risque. Leurs clients sont de (très) grandes et moyennes capitalisations.

La démarche varie, selon qu’il s’agit d’une acquisition ou d’une cession. Dans un cas comme dans l’autre, l’opération est considérée du point de vue du client, pour qui le consultant doit établir la valorisation la plus pertinente. Mais, tout en étant juste, cette valorisation est – idéalement – minimale, en cas d’achat, et maximale en cas de vente. Comment est-elle réalisée ? En discernant les facteurs de création de valeur d’une part et le niveau de risque lié à l’entreprise cible d’autre part. Ou encore en mettant en valeur les performances et qualités de l’entreprise à céder.

Les activités du PôleTransactions

Les 320 collaborateurs du Pôle Transactions sont répartis en 5 activités :

  • Transaction services : fusions, cessions, acquisitions
  • Corporate finance : opérations de haut de bilan
  • Business recovery services : restructurations
  • Valuation & business modeling : valorisation d’actifs
  • Project public finance : financement de projets d’infrastructure

Une école d’excellence, ouverte sur le monde

Leader des cabinets de conseil en due diligence financière par le nombre de deals et leur taille, PwC jouit d’une reconnaissance qui lui vaut d’intervenir sur de grosses opérations. Des transactions souvent de dimension internationale, qui bénéficient d’une importante visibilité médiatique. Les deals pèsent parfois plusieurs milliards ; les interlocuteurs appartiennent au top niveau et attendent beaucoup de vous. Une grande partie de la décision ou de la valorisation repose sur votre travail.

Difficile de ne pas être motivé par de tels enjeux et de telles responsabilités. Revers de la médaille : une forte exposition ! Le consultant est alors poussé à l’excellence et n’a qu’une option : acquérir rapidement une connaissance financière approfondie de l’entreprise.

Mais cultiver ses compétences financières et sa capacité d’analyse n’est pas tout. Dans ce métier, comme dans beaucoup d’autres, les soft skills sont essentielles : sens de l’écoute, aisance relationnelle, pouvoir de conviction ou encore capacité à résister à la pression.

Autre caractéristique des équipiers du Pôle Transactions : ils ont l’esprit ouvert ! Ouvert sur l’actualité économique, avec laquelle ils sont en prise directe ; ouvert sur l’environnement PwC, du fait des échanages fréquents avec les autres métiers du cabinet, y compris à l’international ; ouvert au changement, pour repenser constamment un métier sans cesse redéfini par les nouvelles technologies.  

Photo de Camille Coulon

« Les équipes Transactions sont soudées et forment une vraie communauté. Les associés sont présents à nos côtés. Ils s’investissent pour insuffler une dynamique ou recadrer une mission. Ils réunissent autour d’eux tous les membres de l’équipe avant de lancer le projet, puis organisent des points réguliers. Cerise sur le gâteau : un dîner tous ensemble pour clore une belle mission ! »

Camille Coulon, Senior manager, Transactions, PwC France

{{filterContent.facetedTitle}}

Suivez-nous !